Jazz à chaque étage

Publié le 21 Janvier 2016

Jazz à chaque étage

Ecouter l'émission du 21 janvier où le jazz se déclinait sous des doigts de pianistes, de cordes et de cuivres.

 

Darn That dream, le standard du jour était interprété par Ahmad Jamal et Eric Légnini. Deux pianistes pour une ballade, deux visions d'un même thème, à comparer avec délice.

Le dernier album d'un trio de grands messieurs offre la part belle aux cordes : Biréli Lagrène, Jean-Michel Pilc et Stanley Clarke. Leur formation se nomme D-Stringz, c'est chez Impluse et tout simplement incontournable quand on aime les ambiances feutrées.

 

Du style pour le début du HARD BOP. Mouvement né en réaction du Bop accaparé par des musiciens blanc, il est le genre du retour aux sources. Cette musique se veut militante et noire. Elle emprunte au parkérisme et au cool jazz ses racines pour naître pleinement avec le Clifford Brovvn & Max Roach quintet.

 

Suite et fin d'un album phénoménal : Duke Ellington et John Coltrane ensemble, chacun avec sa section rythmique. Sommet de la confrontation et alliance des contraires !

 

 

Un standard de jazz développé en deux versions pour mieux comparer les tendances. Un style décortiqué sur plusieurs émission. Une boite aux pépites à découvrir. Une visite de Duke Ellington méconnue, dans une Round'About Duke.

Ecouter l'émission

Rédigé par Phil

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article